Record de bouchons : les attentats à Paris et son impact sur la mobilité

Written by - on . Posted in Y4PT France

Article original publié sur ecomovilidad.net
Après les attentats terribles à Paris du vendredi 13 novembre il y a eu un changement dans l’élection modale des franciliens, au moins pendant les premiers jours ouvrables après le massacre.

En effet, le mardi 17 novembre après les attentats le réseau routier de la région francilienne était congestionné comme jamais : 525 kms de bouchons accumulées à 9 heures.

atascos Paris atentados

Comparativement à un mardi moyen, ce graphique permet de mesurer à quel point la journée de ce mardi est exceptionnelle. Le double qu’un jour moyen.

atasco atentados Paris 2

Le record précédente (483 kms) avait été il y a un mois, aussi un mardi, le 6 octobre 2015. Ce jour-là, les causes ont été la pluie et de nombreux accidents, plus des tendances à long terme : la chute du prix du pétrole et une certaine augmentation de l’activité économique.

Par contre, ces journées sont marquées par le changement modal du transport public au véhicule privé à cause de la peur aux éventuels attentats dans des lieux publics, particulièrement avec le souvenir des attaques dans des trains à Madrid le 11 mars 2004 où 192 personnes sont tuées.

L’état d’urgence a été instauré lors du décret 2015-1475 de 14 novembre 2015 et les contrôles aux frontières ont été renforcés à cause de la COP21 ; ces faits n’ont pas pu éviter cette psychose. Le transfert modal massif vers le véhicule privé aura des conséquences très négatives pour la durabilité de la ville. Dans ce domaine-là, la terreur a gagné aussi.

Source des images: www.sytadin.fr